• SALE MINE DANS LA SALINE - LE ROMAN

    Mon gentil hébergeur m'informe qu'il ne me voit plus des masses. Y faut dire que pendant quelques mois, ma contribution fut journalière... Et pis, décortiquer les inepties des politiques ça a fini par me casser les c....es ! Alors je suis reparti sur l'écriture de mon manuscrit SMdlS, au départ roman, puis scénar de BD, puis roman... Cette fois-ci étant la bonne puisque j'ai écrit le mot "FIN" sur ma dernière page, sans dépendre de graphistes capricieux... Donc, j'attaque la correction. Passque c'est pas le tout de pondre du texte, il faut le rendre lisible. Donc, cent fois sur le métier remettre son ouvrage. J'ai réalisé la maquette de la couverture. Elle me plaît. Maintenant y'a pas que moi qui décide du choix non plus... mais je pense qu'avec des bandeaux titres et nom d'auteur en rapport, ça devrait attirer l'amateur de polar. Si quelqu'un a un avis, je suis preneur...

    SALE MINE DANS LA SALINE - LE ROMAN


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Juin à 17:22

    Je suppose que ta "maquette" c'est la photo sous ton texte. La photo est jolie, pas très originale, ce n'est pas une saline et le plan d'eau fait plutôt penser à un lac.

    Pense qu'il faut qu'on voit ton bouquin dans un rayonnage chargé, donc la couv' doit être "accrocheuse .

    Bon courage !

    Michel

    2
    Mardi 6 Juin à 18:39

    Salut Michel. Effectivement, il ne s'agit pas de l'eau de La Saline de Peyriac. C'est un coucher de soleil sur le lac d'Aureilhan dans les Landes... Les planches, ce sont bien celles-là. Effectivement, l'effet recherché est d'attirer l'oeil du lecteur potentiel. La couverture de Nuisances que je t'avais envoyée, le camion dans les flammes, variation de rouge, jaune, orangé et noir se détachait des autres couvertures placées à côté, selon des libraires de Toulouse. Merci pour ta réponse. Claude

    3
    Dangbeto92
    Mercredi 7 Juin à 11:59

    Salut Claude,

    S'il y a du sang dans le roman, un coucher de soleil plus "rouge sang" me parait approprié. Je trouve que cela ne sonne pas très "polar", bien que le long ponton ait un petit côté mystérieux. Peut-être jouer sur des gouttes de sang sur ce ponton, ou des traces (de pas et de trainures) qui nous font deviner qu'un corps a été trainé pour être jeté du ponton?

    A+

    Manu

    4
    Mercredi 7 Juin à 12:45

    Salut Manu. Ouais, d'accord avec toi et avec les remarques de Michel. Seulement vous touchez tous les deux les limites de mes capacités graphiques. Là, ça ne fait pas trop bricolage. Si je rajoute des "trucs" colorés, voire sanglants, comme une traînée qui s'inscrirait parfaitement avec le sujet, je pense (je suis certain !) que ça fera dessin de maternelle. Cruel dilemme...

    5
    Babouche
    Mercredi 7 Juin à 20:47
    Alors vu le titre , j aurai quand mm plus vu une photo d une saline mm de nuit avec je sais pas l.ombre d un gars avec une pelle ou une main d un mort sortant d un tas de sel.. enfin j sais pas.. mais là ca va pas trop avec le titre.. c est juste mon avis
    6
    Jeudi 8 Juin à 10:32

    Bonjour Babouche et merci pour ta téponse. Une précision : la Saline de Peyriac de Mer, dans l'Aude, c'est une étendue d'eau verdâtre, y'a plus de sel depuis belle lurette. La Promenade des Planches est la base de départ de l'intrigue. Le lecteur doit avoir envie de tourner les pages pour découvrir le cadavre si cadavre il y a. Mais je suis d'accord avec les trois avis, sur le fait que la flotte ne convient pas... Y faut que je trouve la solution pour remédier à cette anomalie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :